Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interprète

Besoin d'un interprète sur place pour vous assister dans vos démarches ?

Laissez un commentaire.

Recherche

Articles Récents

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 23:37

DSCF4135

 

Comme toutes les années, la CSD de Berlin, alias Gay Pride, attire des centaines de milliers de personnes de toutes nationalités, de tout milieu social et de toute orientation sexuelle. Cette année, la marche a démarré sur le Kurfürstendamm, en passant par Nollendorfplatz, la Siegessäule, pour enfin se terminer devant la Porte de Brandebourg où attendait le podium où groupes et DJ se sont succédés. Pendant celle-ci de nombreuses personnes, dont beaucoup d'hétérosexuels, ont soutenu par leur présence et leur sourire le joyeux défilé des chars déversant leurs décibels amplifiés. 

 

DSCF4118.JPG

 

Même s'ils ne faisaient que passer par là, Porte de Brandebourg et Reichstag obligent, de nombreux touristes, qui n'étaient pas vraiment partis pour participer à l'événement, ont tout de même assisté à quelques concerts. Et pour cause il était difficile d'ignorer à la ronde le boum boum des hauts parleurs ainsi que l'épaisse et âcre fumée des grillades.  

 

DSCF4132.JPG

 

Ce qui était au départ très marginal est devenu une célébration attendue et appréciée de beaucoup. Quelques-uns déplorent tout de même l'aspect commercial qui découle du succès de la marche, peut être par crainte de voir biaisé et détourné, à des fins purement divertissantes et sponsorisées, le message de tolérance si cher aux militant(e)s de la première heure.

Une philosophe américaine Judith Butler, à qui un prix devait être remis ce jour-là pour ses recherches en matière d'orientation sexuelle, a tout bonnement refusé la distinction en critiquant le côté superficiel, commercial et parfois raciste de certains organisateurs de la CSD envers d'autres minorités, citant les organisations qui mériteraient davantage ce prix, comme Gladt, une organisation de membres gay, lesbiens et transexuels d'origine turque. Ce à quoi le commentateur a rétorqué que ceux-ci ne constituaient pas la majorité et qu'une collaboration fut déjà proposée mais sans succès. L'argument de la majorité est plutôt bancal et paradoxal de la part d'une même minorité, certes très développée à Berlin.

 

 

Pour ceux et celles qui aspirent à une CSD plus militante et moins commerciale, rendez-vous pour la Transgeniale CSD (que je recommande !) le samedi 26 juin 2010 à 14 H à Rathaus Neukölln pour la marche qui se dirigera comme toutes les années vers la Heinrich Platz (Oranienstr.) à Kreuzberg 36 où des concerts et des discours se tiendront. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires