Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Interprète

Besoin d'un interprète sur place pour vous assister dans vos démarches ?

Laissez un commentaire.

Recherche

Articles Récents

26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 00:15

Photo0691.jpg

Ce bâtiment de brique brune, non loin de l'écluse qui mène à la Spree, ne paie pas de mine au premier coup d'oeil. On pourrait tout aussi bien penser à un complexe industriel comme on en trouve d'innombrables à Berlin.

 

Pourtant il héberge la nouvelle discothèque à la mode, le Chalet Club, située entre les quartiers de Kreuzberg et de Treptow, qui s'est fait connaître pour ses bonnes soirées électro, où les noctambules se rendent souvent en after vers 2-3h du matin. De l'autre côté de la rue, une tour de garde s'élève et rappelle le fantôme du mur, à présent disparu à cet endroit.

 

Quand la soirée bat son plein, toutes les pièces de la villa sont accessibles. C'est ambiance discothèque avec lumière tamisée rougeâtre qui a moins fonction d'éclairer que de donner le ton de la soirée. Les yeux s'habituent vite à l'obscurité et, transporté par la musique, vous ne remarquerez même pas que le jour s'est levé depuis un certain temps.

 

Deux pistes de danse sont à disposition, l'une au rez-de-chaussée l'autre au premier étage, sans oublier des recoins et petites pièces typiques des vieilles bâtisses de cette époque. Si vous avez besoin de repos, vous pourrez vous affaler sur l'un des canapés dans la petite pièce du rez-de-chaussée où trône un piano droit. Les hauts plafonds aux moulures apparentes confèrent du cachet au lieu et rappellent aux fêtards que la maison a une âme et une histoire.

 

Le nouveau propriétaire des lieux a eu la bonne idée de conserver le Biergarten de ce qui s'appelait auparavant le Heinz Minki. A partir de 16h quand le temps est clément, vous pourrez y prendre un verre dans le jardin d'une surface de 900 m2, sous la voûte feuillue d'arbres majestueux. La baignoire et le cheval à bascule ne manqueront pas d'apporter leur touche burlesque à l'atmosphère oisive du Biergarten.

 

Photo0736.jpg

 

Comment s'y rendre : Vor dem schlesischen Tor 3, stations Schlesisches Tor (U1) ou Treptower Park (S-Bahn). 

Repost 0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 18:30
Cuvrystr. 7

Berlin a aussi son Lido. Pas de french cancan ou de cabaret à proprement parler mais des concerts et des soirées à thème musical. Le lieu se situe en plein dans Kreuzberg 36, la partie alternative du quartier, non loin du métro schlesisches Tor (U1). De l'extérieur, ce lieu ressemble beaucoup aux locaux d'un hangar avec sa façade d'aspect métallique. Au programme, des groupes de rock, d'indierock, d'électro, de soul, de funk... et des DJs. En bref, une sorte de Bataclan, saupoudré d'un peu de Rex.



L'un des derniers
bands à s'y être produits est le groupe belge Girls in Hawaii. Un tapis posé sur la scène, de petites lampes second-hand, le chanteur et un musicien-chanteur en chaussettes, on se croirait presque invité à un concert intimiste donné dans une salle de séjour. Un écran géant et des téléviseurs en guise d'arrière-fonds où défilent des vues de paysages prises depuis le ciel. Une ambiance électrique, un public en effervescence et parfois dérouté par les changements de style, les chutes de tension d'une chanson à l'autre. La plupart des musiciens prêtent de temps à autre leurs voix au chanteur, tons enchevêtrés sur un fil haut perché. Ce groupe n'est pas sans rappeler les Beach Boys. Du rythme rock enflammé à la balade douceâtre, ses membres ont plusieurs cordes à leur arc. Ils savent en effet jouer de plusieurs instruments, souvent insolites pour un groupe de  rock : xylophone, accordéon, violoncelle... Il en résulte une harmonie de sons et de voix propre à susciter le frisson. Un groupe dont on n'a pas fini d'entendre parler.



 
 
Repost 0